Communication Profonde Accompagnée

 

UN CHEMIN VERS SOI

 

« À travers la communication profonde accompagnée, et au-delà des souffrances traversées le mot parle à l’être ; l’être dans son appartenance à une lignée, à un contexte culturel et plus profondément encore dans son appartenance à l’univers, au cosmos, au tout. »

Martine Garcin-Fradet

 11994386-n------n--n-nf---n-n--n--n

 

La CPA est un outil pour contacter son inconscient,
elle permet l’expression d’une part de nous à laquelle nous n’avons habituellement pas accès.

 

Cette technique est une forme de communication d’inconscient à inconscient entre la personne qui consulte : « l’accompagné » et le praticien : « l’accompagnant ». Mais au lieu que les mots passent par l’oral, ils se transmettent par l’intermédiaire de l’écrit. Le praticien, en contact physique avec la personne, tape sur un clavier d’ordinateur ce que celle-ci lui transmet.
C’est une écoute intérieure intuitive des contenus inconscients qui s’expriment ainsi sur le clavier, des mots qui arrivent, des phrases qui se forment et des émotions qui se dégagent.
Dans une intention thérapeutique, la CPA permet la mise en relation d’inconscient à inconscient et fait émerger l’expression écrite des ressentis profonds et des émotions de l’accompagné. Ainsi, celui-ci passe par le praticien pour exprimer ce qu’il a besoin d’exprimer par rapport à un problème qui le préoccupe.

L’Accompagnement en Communication Profonde ouvre un espace à l’expression des émotions, à l’affectif, l’existentiel, à des zones de soi difficiles à exprimer par la parole. En libérant le langage émotionnel hors des contenus intellectuels, la CPA révèle des obstacles, des nœuds inconscients, qu’ils soient propres à la personne, culturels voire transgénérationnels, elle participe à les résoudre. Par l’intermédiaire du praticien, l’accompagné est mis en contact avec des parts de lui-même restées jusqu’ici inconscientes. De ce fait, le texte ainsi tapé à une valeur thérapeutique car tout ce qui est mis ainsi en lumière peut être conscientisé, puis intégré, transformé.

La CPA va permettre de cheminer vers soi, de se comprendre de mieux en mieux et d’acquérir ainsi une meilleure relation avec soi-même pour ensuite avancer plus librement dans sa vie.

Quels que soient les problèmes que vous rencontrez, la CPA va vous aider à y voir plus clair en facilitant les prises de conscience et en contribuant à vous libérer de vos entraves, de vos blocages.

 

Déroulement d’une séance :

Un entretien préalable permet de déterminer une question qui se pose mains sur ordi
face à un problème soulevé. La question est ensuite tapée sur l’ordinateur.
La personne accompagnée est assise à côté de la personne accompagnante.
L’accompagné pose sa main sur l’avant-bras de l’accompagnant.
Celui-ci, en empathie profonde avec l’accompagné se laisse imprégner pas
la succession de mots et de phrases qui s’imposent à lui et qu’il va taper
sur l’ordinateur sans qu’il ne connaisse à l’avance le contenu du texte.
Des pauses seront souvent nécessaires pour faire le point de ce qui s’inscrit
sur l’écran et pouvoir ainsi continuer à taper jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à dire sur la question.
Le texte est ensuite remis à l’accompagné.

 

À qui s’adresse cette pratique ?

La CPA s’adresse à un large public :
les nourrissons (dans ce cas en présence des parents) qui peuvent avoir des problèmes de sommeil, pleurs incessants ou autres – d’autant plus, qu’ils n’ont pas accès au langage pour s’exprimer ;
les enfants et les adolescents pour des problèmes scolaires, familiaux, énurésie, angoisses, hyperactivité, etc. ;
toute personne adulte quelles que soient les difficultés rencontrées.

Un accompagnement particulier est proposé aux personnes en situation de handicaps et/ou privées de la parole pour faciliter la communication avec l’entourage. La CPA s’adresse ici aux personnes autistes, polyhandicapés… Elle s’adresse également aux malades atteints d’Alzheimer, d’AVC… et aux personnes en fin de vie, dans le coma.

 

Quand utiliser la CPA ?

• La CPA s’avère un excellent outil en cours de thérapie, elle est proposée mais non obligatoire, son utilisation reste le choix de la personne qui consulte. Elle reste un outil parmi d’autres, en support de thérapie, mais elle n’est pas la thérapie en soi.
• Elle est utilisée également hors cadre thérapie pour toute personne en développement personnel, qui s’interroge sur elle-même. Celle-ci peut venir une seule fois ou demander un texte une fois par mois, tous les trois mois, tous les ans. Il n’y a pas de règles en sachant cependant qu’il est bon de respecter un espace de 15 jours entre deux textes.
• Elle est indiquée aussi dans toute situation où la communication s’avère difficile voire impossible (handicaps, maladie, coma…).
Elle contribue à maintenir les liens, à améliorer les relations.

 

 

Durée de la séance : environ une heure
Tarif de la séance : 50 euros (hors cadre thérapie)

 Les séances se déroulent au cabinet, par téléphone, à domicile suivant les situations.

 

 

 

Bibliographie :
« CPA : Communication Profonde Accompagnée, Un chemin vers l’être », Martine Garcin-Fradet, thérapeute CPA, Éditions Quintessence.
 « L’intelligence du cœur », Isabelle Filliozat, psychothérapeute, Éditions Lathés.
 « Je choisis ta main pour parler », Anne Marie Vexiau, orthophoniste, Éditions Robert Laffont.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



actumed |
sophie_astuces |
Violence conjugale |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Soleil levant
| Au coeur de la fibromyalgie
| Conseil de l'Ordre Inf...